Les Postes de Sécurité Microbiologique : une classification selon les objectifs de protection

PSM

Les postes de sécurité microbiologiques (PSM) se définissent comme étant des postes destinées à assurer la protection de l’opérateur et de l’environnement contre les différents dangers liés aux aérosols lorsque les techniciens manipulent des substances biologiques actives infectées ou dangereuses. Ils ne concernent pas les substances radioactives, corrosives ou toxiques. Il faut savoir que leur typologie dépend surtout des objectifs de protection, notamment quoi ou qui protéger.

Les PSM de type 1

Ce sont des types de postes de sécurité microbiologique qui assurent la protection du manipulateur par la création d’un flux d’air qui entre dans l’enceinte et de l’atmosphère afin d’évacuer du flux d’air hors de l’enceinte. Pour cela, ils utilisent des filtres de très haute qualité. Par contre, il faut dire que les PSM ne permettent pas d’assurer la protection du produit, car celui-ci est baigné par l’air en provenance directe du laboratoire.

Les PSM de type 2

Les PSM de type 2 permettent d’assurer la protection du manipulateur par une aspiration qui est créée au bord du plan de travail. Ce qui va constituer une barrière immatérielle entre le manipulateur et la manipulation. Les postes de sécurité microbiologiques permettent également d’assurer la protection de l’atmosphère par l’évacuation des flux d’air hors de l’enceinte grâce à un filtre de très haute efficacité. En outre, ils assurent la protection du produit manipulé contre la contamination à l’aide d’un flux d’air unidirectionnel vertical et descendant. À noter que celle-ci peut aussi bien provenir de l’atmosphère du laboratoire que d’autres produits manipulés.

Les PSM de type 3

Les PSM de type 3, ils permettent de protéger le manipulateur à travers la création d’un volume entièrement fermé et du produit à travers l’alimentation de l’enceinte en air à travers un filtre de très haute efficacité. Ils assurent également la protection de l’atmosphère à travers l’évacuation du flux d’air hors de l’enceinte de manière générale. En général, il s’agit de deux filtres très efficaces qui sont placés en série. Ils ne permettent surtout pas d’assurer de protection particulière contre la contamination en raison de l’absence d’écoulement d’air de manière unidirectionnel.

Il faut dire que l’absence ou la présence d’une paroi matérielle entre la manipulation et le manipulateur, les PSM présentent tous des degrés de protection différents selon le type choisi. Aussi, l’utilisation des PSM se fait surtout dans le cadre de la manipulation des micro-organismes.

Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.