Débuter La peinture en 2 étapes : Les types de la peinture et le choix du rouleau

 

La peinture est la technique de finition la plus courante. On distingue deux grandes familles : les peintures à l’eau ; émulsions acryliques ou vinyle et les peintures à l’huile ; glycérophtalique

Les peintures dites acrylique sont très en vogue, elles sèchent vite, et pour ainsi dire sans odeur. Elles offrent une bonne tenue des couleurs dans le temps, mais sont en surface plus fragiles aux tâches et aux lavages. À éviter en extérieur.

Les peintures à l’huile sont plus souples à l’application, et présentent une meilleure résistance, elles ne jaunissent pas et sont plus faciles à entretenir. Cependant, le solvant utilisé à base de pétrole et le white-spirit pour le nettoyage du matériel, dégage toujours une odeur.

Dans les deux familles, vous avez deux choix possibles

1) Mate : plutôt réservée au plafond. Cette finition absorbe la lumière et dissimule les défauts. En contrepartie, elle est fragile et salissable.

2) Satiné : plutôt réservée aux murs, cette finition brille à la lumière, plus résistante, elle est aussi lavable. Son nettoyage avec un aspirateur balai est très facile.

Si votre fonds est poreux, il vous faut appliquer une sous-couche appelée aussi couche d’impression. Ses peintures sont peu couvrantes, car pauvre en pigments, mais enrichis en résine. L’effet renforcé du dulion, stabilise le support et assure ainsi la tenue des couches de peinture successives à venir, tout en facilitant l’application préalable des enduits.

 

Utiliser Paint Runner Pro comme rouleau de peinture

Les rouleaux seront choisis selon la finition : mate ou satiné. On traite généralement le mate avec les poils longs, le satiné avec des poils courts, mais vous pouvez aussi utiliser le rouleau de peinture Paint Runner Pro pour les deux finitions. Votre première couche peut être diluée à 5 % si votre fonds et absorbant ou si la température est élevée. Il faut toujours commencer à peindre le plafond, vous rattraperez les couleurs éventuels en les murs. La brosse pour peindre les bords le rouleau Paint Runner pour peindre en large bande croisée la surface des murs.

La progression de carré en carré vous évite de superposer le passage du rouleau ceux qui se verraient au final. Cette technique vous laisse la possibilité de déplacer votre escabeau en évitant les postures acrobatiques qui se révèlent dangereuses.

Préparation et mise en place

En premier lieu, vous procéderez à la mise en place d’un film polyane afin d’assurer la protection de votre sol. La poussière et peinture sont très pénétrants. Le ruban peut s’associer aux polyanes pour masquer les éléments fixes. S’il s’agit simplement de repeindre une pièce dans la peinture a vieilli, il suffit de procéder à un grand lessivage de rincer et laisser sécher et de peindre. Si votre plafond ou vos murs présentent des altérations, il faut au préalable reboucher et réduire les surfaces.

Les petites irrégularités de moins de deux dixièmes de millimètre peuvent être masquées par une peinture épaisse de type mono-couche. Préparez votre enduit selon les recommandations et appliqué en plusieurs passages.

Le premier passage sera garni et insistants, les autres seront plus légers. Après séchage, la première passe d’enduit dit au rebouchage doit être égrenés au papier de verre avant l’application de la seconde passe de lissage.

 

Cette étape demande un bon tour de main. Si un creux ou une bosse subsiste, votre peinture révélera ses défauts. Dans tous les cas, un ponçage aux grains fins doit finir votre préparation. La pose d’un calicot est préconisée pour recouvrir ou prévenir des fissures, ici engendré pas la dilatation d’un montant en bois.

Share Button