Quel est l’état du marché de l’immobilier à Miami?

Immobilier a miami

Miami est une ville qui attire une clientèle variée, nationale et internationale, pour de nombreuses raisons. Si vous comptez acheter ou louer un bien à Miami, il serait intéressant de connaître l’état du marché avant de franchir le pas.

 

L’immobilier de Miami est en bon état

Après la chute brutale qu’a connue l’immobilier américain entre 2008 et 2010, notamment à cause de la crise des subprimes, le marché est plutôt en bonne santé. C’est particulièrement le cas à Miami qui a connu son 82e mois consécutif de croissance en septembre 2018. Les transactions immobilières ont signalé une hausse de 42,6% entre 2017 et 2018 pour les biens déjà construits.

Pour ce qui est nouveaux immeubles, le nombre de projets a progressivement diminué ces dernières années, mais on prévoit que 50 grands immeubles verront le jour dans les années prochaines. Ils s’ajouteront ainsi aux 80 (et plus) gratte-ciel qu’il y a à Miami. En gros, le marché de l’immobilier de Miami a atteint une valeur de 864,2 milliards de dollars en début 2019, se plaçant ainsi quatrième derrière les marchés de Los Angeles, New York et Washington.

 

Plus de locataires que de propriétaires à Miami

Il y’avait longtemps, la capitale économique de la Floride attirait surtout les retraités et les riches qui venaient y résider ou passer les vacances. Mais les choses ont changé, la ville attire aujourd’hui plus de jeunes, notamment des étudiants, des porteurs de projets, des employés et des personnes à la recherche d’emploi dans de nouveaux horizons. C’est pourquoi le nombre de locataires a fortement augmenté dans la ville.

On compte aujourd’hui 68% de locataires dans l’immobilier de Miami contre 32% de propriétaires. Un changement qui ne reflète pas seulement l’état du marché, mais toute la dimension de la ville qui devient plus jeune, vivable et prospère. Si trouver une résidence ou une location là-bas vous intéresse, c’est important de faire appel à une agence immobilière à miami qui possède une grande expérience dans le marché local. Il s’agit après tout d’investir dans un marché étranger et inconnu.

 

Des quartiers qui changent et se dynamisent

Puisque Miami attire une clientèle de plus en plus variée, et surtout des jeunes, la dynamique des quartiers est également en train de changer. Les promoteurs investissent plus dans les résidences destinées à la location, et de nombreux immeubles aux structures adaptées ont vu le jour.

Dans les nouveaux quartiers, on retrouve des appartements pour la location, des espaces verts, des espaces de coworking, des restaurants et bien plus d’accessibilités nécessaires à la vie moderne. Les quartiers populaires comme Downtown et Little Haiti sont également concernés, ce qui fait que les habitants historiques soient progressivement exclus. À Brickell par exemple, la moitié des immeubles n’existaient pas il y a 5 ans.

 

Une des raisons principales de cet enrichissement est la grande variété du marché à Miami. Il n’y a pas que les maisons ultra modernes et luxueuses, mais aussi des appartements et biens immobiliers pour tous les budgets.

Share Button