Quel matelas choisir pour éliminer le mal de dos ?

Contrairement aux idées reçus, un matelas rigide n’est pas toujours la bonne solution à adopter pour le mal de dos ou autres douleurs inflammatoire. La plupart du temps cette dernière ne fait qu’empirer avec un matelas très ferme. En effet, le choix d’un meilleur matelas ne devrait pas seulement dépendre de la technologie, mais plutôt de la qualité intrinsèque du matelas en question tout en tenant compte du sommier qui va avec. Comme par exemple, l’utilisation d’un sommier à lattes ne va pas avec un matelas à ressorts car ce dernier risque de passer entre les lattes. Aussi, une couche de futon est fortement déconseiller pour les personnes qui souffrent du mal de dos. Avant de changer donc de matelas, il faut avant tout connaitre la raison s’il s’agit de courbature, d’inconfort ou d’insomnie.

A quoi faut-il prêter attention si l’on souffre du dos de manière chronique ?

La fermeté joue un rôle très important en ce qui concerne la literie. Certes, celle-ci ne doit être ni trop ferme ni trop mou. Autrement dit, elle doit être déterminée suivant l’âme du matelas c’est-à-dire la plaque centrale. Qu’il soit en latex ou en mousse, l’important c’est qu’il doit épouser la forme du corps pour assurer le soutien et le confort par la même occasion. Un matelas trop mou n’est pas bon pour la colonne vertébrale et un matelas trop rigide aggrave le mal de dos. La base pour choisir son matelas est donc de pouvoir changer de position sans trop d’effort. Il faut cependant faire attention durant l’essayage car un matelas trop mou parait confortable quelques instants mais désagréable au fil du temps.

Le meilleur matelas : il faut quel niveau de fermeté?

Dans le cas d’un mal de dos, il est surtout question de qualité de soutien et de degré de fermeté offerts par le matelas et non de marque ou de fabrication. L’essentiel c’est de mieux dormir la nuit sans douleur quelconque au réveil. Il est donc préférable de choisir matelas moyennement ferme. Un lit trop rigide provoque un appui trop important sur les points de pression tandis qu’un matelas trop mou n’en a pas assez. Entre une échelle de 1 à 10 donc, le matelas idéal serait entre 6 à 7. Le choix d’un bon matelas ne doit pas être pris à la légère si on veut passer une bonne nuit de sommeil.

Lien utile :

https://www.hypnia.fr/guide-du-matelas/comment-choisir-mon-matelas.html

Share Button